Election de Tos à la mairie de Matoto : L’UFR essuie à tort la colère des ‘’UFDGistes’’

Mamadouba Tos Camara candidat du RPG Arc-En-Ciel a récolté ce jeudi 07 février 30 voix sur 45 conseillers en marge de l’élection de l’exécutif de la commune de Matoto. Outre ses 14 conseillers, le candidat élu a bénéficié du soutien de seize autres conseillers élus dont sept (7) de l’UFR. Seulement depuis le verdict de cette élection, l’UFR de Sidya Touré est taxé d’avoir commis le péché naturel. Ça s’enflamme sur les réseaux sociaux

Une attitude contraire au jeu démocratique. Mieux, qui fait fi à la consigne de vote donnée par la direction de l’UFR à ses conseillers. En effet, en respect de ses engagements de soutenir le candidat du RPG Arc-En-Ciel en contrepartie du soutien du parti au pouvoir à l’UFR pour la mairie de Matam, les sept conseillers se sont alignés derrière Mamadouba Tos Camara pour que ce dernier soit le maire élu. Ce qui est fait et connu. ‘’Quand l’UFR prend un engagement, le parti le respecte toujours’’ a conclu son président Sydia Touré quelques heures après ce vote dont le parti s’offre les postes de premier et cinquième vices maires

En quoi l’UFR a trahi ? Qui sont ces autres conseillers à part ceux de l’UFR ayant permis au candidat du RPG d’engranger 30 voix ? Autant de questions

Faut-il rappeler que le principal challenger en l’occurrence l’UFDG a purement et simplement boudé le processus au motif que depuis le 15 décembre dernier le maire de Matoto n’est autre que Kalémodou Yansané. Donc le vote d’aujourd’hui n’est qu’un hold-up électoral, conclu le parti.

En attendant un éventuel rebondissement avec la saisine de la justice annoncée par le parti de Cellou Dalein Diallo, le camp d’en face savoure sa victoire

*Photo: Mamadouba Tos Camara et son 1er vice maire Sakoba Keïta de l’UFR

LEAVE A REPLY