Éducation: le SLECG suspend son mot d’ordre de grève

C’est au cours d’une assemblée générale organisée à son siège à Donka ce jeudi 11 Avril que le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a suspendu son mot d’ordre de grève lancé depuis le 10 avril dernier.

Cette grève faisait suite au non respect de certains points de l’accord tripartite signé le 10 janvier entre le gouvernement, l’USTG et le SLECG et qui avait mis fin à trois mois de paralysie du secteur éducatif

Pour aboutir à cette nouvelle décision de Aboubacar Soumah et cie, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a pris les engagements suivantes :

Durant le mois de mars et avril 2019 il sera procédé à un contrôle de l’ensemble du personnel du secteur de l’éducation par la commission tripartite.

Par ailleurs le ministère de l’enseignement supérieur, aux recteurs et directeurs généraux et chefs de services de mobiliser le personnel qui relève de leur autorité, les partenaires, syndicats, enseignants chercheurs et chercheurs pour conférer à l’exercice de sérieux dans toute la transparence nécessaire. L’engagement de dix homologues à la fonction publique. Toutes les personnes mutées ou demies pour fin de grève seront rétablis dans leurs postes initiaux à la prochaine rentrée des classes 2019-2019.

Ce qui reste à savoir, si le gouvernement respectera à nouveau ce protocole d’accord ? Il y va de la sérénité dans les concessions scolaires surtout en cette période des évaluations et examens nationaux à venir

Mohamed CINQ

LEAVE A REPLY