Éducation: le gouvernement dribble le SLECG, l’USTG appelle à une grève générale

Annoncé avec tambour et trompette depuis le lundi, le protocole d’accord pour une sortie de crise au sein de l’éducation n’a pas été finalement signé encore ce soir. Le gouvernement a fait poiroter la délégation syndicale et leurs mandants toute la journée du mercredi au palais du peuple sans y venir pour la signature du vrai faux protocole d’entente. C’est la déception

Remonté à bloc par « cette foutaise » du gouvernement, le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah a appelé « dès ce jeudi 10 janvier tous les enseignants à une marche de protestation sur toute l’étendue du territoire national ». Les choses pourraient être plus costaud avec dans la foulée la menace de l’USTG de passer aussi à la vitesse supérieure

Aux dires de son secrétaire général Abdoulaye Sow « toutes les structures affiliées à l’USTG vont se joindre aux enseignants en guise pour une grève générale »

Comment le gouvernement va-t-il s’y prendre avec ce gros risque d’enlisement de la situation? Qui a fait miroiter un protocole d’accord aux syndicats? Qu’est-ce qui ne trouve pas son compte dans la fameuse résolution? Autant de questions qui seront élucidées dans les prochaines heures

Tonya Sylla de retour du palais du peuple

LEAVE A REPLY