Dorah Aboubacar Koïta s’insurge contre les propos de Sidiki Diaby « C’est une déclaration maladroite »

Les propos jugés incendiaires de Aboubacar Sidiki Diaby au siège du RPG Arc-en-ciel le samedi 23 février 2019 polarisent toujours les débats chez les politiques et les acteurs de la société civile guineenne. Chacun y va de son commentaire après que Diaby se serait vanté d’être à la tête des troupes rébelles qui ont attaqué la Guinée le long de ses frontières en 2000.

Une communication qui a soulevé l’onde de choc au sein de l’opinion. Rencontré par notre reporter, Dorah Aboubacar Koïta président national de la jeunesse CEDEAO, estime que cette sortie de Aboubacar Sidiki Diaby est maladroite. « Nous avons suivis cette sortie maladroite avec beaucoup de malaise. C’est un sentiment de déception, de révolte,  une fois encore qui nous anime face à ces genres de sortie et de communication. A l’état actuel que traverse notre pays, sur le plan social, politique et économique, nous pensons que notre pays n’a pas besoin de ces genres de communication de sortie maladroite qui ne servent pas le pays. Mais ces personnes pensent qu’à travers ces communications peuvent en qu’elle que sorte exprimer leur fidélité ou leur adhésion à un parti politique ou bien leur fidélité à une personne d’honneur je dis tout suite que  non et non » a-t-il denoncé

En outre, il a interpellé le président de la République à mettre fin à ce genre de communication dans le pays. « Nous ne pouvons que lancé un appel préssent vraiment qui vient de coeur au président de la République de sonner la fin de cette récréation qui n’a que trop duré. Ces opportunistes politiques qui ne maitrisent même pas le concept de la politique pensent qu’à travers cette communication là, ils peuvent perturber ce pays non. Il va falloir que le président accepte de sonner la fin de la récréation par ce qu’on a pas besoin de ça. Et M. Diaby que je connais, il va falloir qu’il mette de l’eau dans son vin car notre pays n’a pas besoin de ses sorties maladroites. Aujourd’hui notre pays aspire au bonheur, à la paix, la stabilité, la reconciliation et à la cohabitation pacifique; Il va falloir que les responsables étatiques mettent fin à ces genres de communication pour le bien du pays » invite Dorah Aboubacar

Par ailleurs, d’autres citoyens estiment que Diaby devrait être entendu par la justice pour cette déclaration non moins éloquente

Fodé BAYO

LEAVE A REPLY