Depuis l’Afrique du Sud, le ministre des télécoms Moustapha Mamy Diaby réagit à l’affaire des Neuf millions saisis par CENTIF de Dakar ‘’je ne suis pas concerné par cette affaire’’

Peut-être on dira ‘’qui se sent morveux, se mouche’’. Dans un article paru chez nos confrères de mosaïqueguinee.com, il ressort la saisine par CENTIF Sénégal à Dakar de neuf millions sur le compte d’un ministre de la République, anciennement directeur d’un organe de régulation

A lire l’article et à regarder la liste des hommes et femmes qui composent le gouvernement de Kassory, l’on se rend tout de suite à l’évidence que le propriétaire suspecté de ce compte n’est plus, ni moins que Moustapha Mamy Diaby ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique autrefois directeur de l’ARPT l’autorité de régulation des postes et télécommunications avant d’être promu au département cité. Joint ce jeudi par nos confrères de Sabari FM, le suspect balaie du revers de la main ces allégations

‘’Je suis en Afrique du sud pour un sommet sur les télécoms, je ne souhaitais pas aussi faire de commentaires par rapport à ce sujet parce que je pense qu’on devrait tous concentrer nos énergies dans la construction d’une nation forte au service du développement socio-économique de nos citoyens malheureusement le comportement et le caractère machiavélique de certaines personnes nous amènent parfois à descendre à des niveaux très bas pour parler des choses qui ne font pas honneur à notre pays’’ a-t-il d’abord regretté avant d’ajouter ‘’Je pense que dans un pays démocratique quand on avance des informations, on doit apporter les preuves et dès l’instant qu’on les avance on a l’obligation d’apporter les preuves. Pour le moment je dirai que ce ne sont que des affabulations’’

A la question de savoir, s’il se sent concerné par ce dossier, Moustapha Mamy Diaby répond à l’affirmative. ‘’Oui je pus le dire, à la lecture de l’article tous les signes convergent vers moi mais la à dire que je me sens concerné effectivement je souhaite que la lumière soit apportée pour éviter d’empoisonner la compréhension des guinéens’’ a-t-il répondu. Il reconnait quand même avoir un compte ouvert à Dakar. ‘’Entant qu’homme publique dès qu’une situation comme ça se pose, ça ne peut pas faire l’objet d’un secret surtout un montant dont on parle, s’il ne passe pas par une banque doit obligatoirement passer par un conteneur parce qu’on ne parle pas de neuf millions de franc guinéen et ce n’est pas la première fois que des gens m’attaquent, il y a quelques temps on disait que j’ai été attrapé avec six millions d’euros en Belgique, j’ai des villas ou des cités au Sénégal, j’ai des immeubles en France, à la limite je suis l’homme le plus riche du monde’’ a-t-il déclaré et le confrère d’insister est-ce que vous avez un compte logé au Sénégal ? Le ministre Diaby répond ‘’Bien-sûr j’habite le Sénégal depuis 2001’’. Mais préciser l’ancien directeur de l’ARPT ‘’dans ce pays d’abord, on ne peut pas ouvrir des comptes en dollar ou en euro, on ne peut ouvrir un compte particulier qu’en Franc CFA donc il faut que les gens aient un minimum d’intelligence, un minimum de discernement pour que quand on doit mentir pour que le mensonge soit au moins proche de quelque chose de comestible’’

En dépit de toutes ces explications, le ministre Diaby entend saisir son avocat qui s’occupera de l’affaire. ‘’Vous savez derrière tout ça, rien n’est innocent il y a le fait que certaines personnes pensent que nous constituons des obstacles et comme le dirait l’autre on ne peut jamais masquer le soleil avec ses mains, la vérité va sortir. Il faut que les gens arrêtent un peu de se rabaisser et de raconter des choses, mais pour ce qui est de ma part à partir de la semaine toutes les questions seront dirigées vers mon avocat qui se chargera de faire en sorte que la lumière soit apportée à ces accusations’’ a-t-il annoncé avant de conclure ‘’je ne connais même pas les bureaux du CENTIF donc jamais je n’ai été contacté, je me sens pas concerné parce que je ne connais pas ce service’’

 

LEAVE A REPLY