Délestages à Kobaya: L’artiste Fodé Baro souffle le chaud et le froid

0
267

Les habitants de Kobaya, un quartier de la haute banlieue de Conakry ont spontanément investi la rue ce mercredi soir sous les coups de 20 heures pour réclamer le courant électrique dans leurs ménages desservis deux jours sur trois. En un temps record, ils ont érigés des barricades avec des blocs de pierre et des ordures ménagères intimant les automobilistes à faire demi-tour selon le sens emprunté

C’est dans cette confusion totale que l’artiste Fodé Baro le roi du zouk mandingue par coïncidence s’est retrouvé dans cette embuscade. Du haut du capot de sa voiture, il essaye de sensibiliser. ‘’Libérez la route jeunes de Kobaya, moi-même je suis de Kobaya, je vous promets que le courant va revenir, j’irai voir les autorités pour défendre notre cause’’ a-t-il entonné en refrain à l’endroit des manifestants certainement pour se frayer un passage. Peine perdue. Le concepteur de ‘’Yirikiki’’ va jusqu’à improviser une chanson magnifiant les populations de Kobaya. ‘’Kobayaké worafanma (je vous aime, ndlr). Apparemment il méconnaissait le degré de ras-le bol des kobayaka face aux coupures intempestives ces derniers jours

C’est dans ce tohu-bohu qu’est partit un premier tir de gaz lacrymogène qui a dispersé les manifestants. C’est le sauve qui peut. Fodé Baro et son staff de filer en trombe pour créer le vide. L’enfant de la Sig Madina devrait se souvenir de cette ambiance au goût amer. Peut-il compter sur les kobayaka parmi ses fans ? Tout dépendra vraisemblablement de la tenue de la promesse de porter le problème devant les autorités compétentes sauf que la desserte de l’électricité dépasse de loin les simples promesses pour contenter une populations en colère qui menace de remettre la couche si rien n’est fait

 

LEAVE A REPLY