Décharge de Dar-Es-Salam : En passe d’être délogées, les femmes riveraines se transportent dans la rue pour cuisiner

0
237

Le fait ressemble à de l’insolite mais pourtant c’est une triste réalité que notre reporter a constaté de visu ce jeudi dans le quartier Dar-Es-Salam. Il s’agit des femmes des concessions riveraines à la décharge de la Minière (concasseur) qui ont pris d’assaut la route menant à leur quartier. Le fait anodin, elles se sont y installées avec marmite, casseroles et mortier pour faire tranquillement leur cuisine

Une réaction consécutive à l’opération de déguerpissement des riverains de cette décharge d’ordures dont l’ultimatum arrive à terme ce 10 mai. Hier, elles avaient observées un sit-in devant le siège du ‘’Médiateur de la République’’ pour protester contre la démolition de leurs concessions sans un dédommagement préalable

Les unes couchées, d’autres assises à même le sol, elles menacent d’y passer la nuit jusqu’à se faire entendre. Il faut tout de même rappeler qu’en août dernier, cette décharge avait enregistrée un glissement d’ordures faisant 9 morts et trois disparus. A quelques semaines des premières pluies l’inquiétude semble prendre le dessus sur un laxisme avec lequel les autorités ont géré les premières ordures jusqu’à ce qu’elles se transforment en une montagne

LEAVE A REPLY