Crise à la cour constitutionnelle : L’opposition et les forces sociales annoncent de nouvelles manifestations

Des leaders de l’opposition républicaine, des acteurs du mouvement social (syndicat et société civile) se sont retrouvés ce lundi au Belvédère (pub gratuite) pour disent-ils pencher sur la conduite à tenir face aux problèmes de l’heure notamment la crise qui paralyse la cour constitutionnelle depuis l’arrêt de destitution du président Kelèfa Sall par huit autres conseillers membres de ladite cour

Aux termes de la rencontre, de nouvelles manifestations ont été annoncées dont le calendrier sera livré prochainement. Des manifestations de protestation contre la volonté des conseillers frondeurs de faire débarquer leur président. ‘’Selon des spécialistes de droit présents à cette rencontre, ce qui se passe à la cour constitutionnelle n’est que de l’amateurisme donc en réalité ce n’est pas fondé sur le droit’’ a partagé Dr Faya Milimono président du BL. Donc sur la stratégie à se faire entendre, a-t-il poursuivi, ‘’chacun à sa méthode, certains vont procéder par des négociations, d’autres par des consultations, des lobbyings’’

Quant à l’opposition, annonce Dr Faya Milimono, ‘’elle se retrouve ce mardi pour dérouler l’agenda de manifestations pour mettre fin à cette pagaille qu’il y a non seulement pour sécuriser la place de Kelefa mais pour enlever ceux qui ont montré désormais leur incompétence d’être à la cour constitutionnelle’’

On s’achemine inéluctablement vers un nouveau bras de fer avec le pouvoir et ces  »forces vives » d’autant que la décision interdisant les manifestations est toujours en vigueur

LEAVE A REPLY