Coyah : le préfet sortant Ibrahima Barboza Soumah demande pardon et veut le pardon des populations pour toutes les violences meurtrières

0
835

L’ex-préfet de Coyah, Ibrahima Barboza Soumah muté à Dabola et remplacé par Aziz Diop, désormais ancien préfet de Kankan, a, au cours de la cérémonie de sa passation de service, ce mercredi 20 mai 2020, demandé pardon aux habitants de la préfecture de Coyah pour tous les désagréments qu’ils leur aurait causés.

En effet, à l’en croire, « durant quatre ans, nous sommes ensemble. J’ai dû causer beaucoup de désagréments, j’ai dû frustrer certains, j’ai dû commettre des erreurs, je n’ai pas atteint tous mes objectifs que nous étions appelés à atteindre ».

Il faut rappeler que le mardi 12 mai 2020, au moins cinq personnes ont été tuées au cours des accrochages entre protestataires et forces de l’ordre lors des manifestations exigeant la levée du barrage de restriction à Friguiady.

Selon Barboza Soumah, durant sa mission, il y’a eu des bavures certes. « Mais, comme je connais la population de Soumbouya, une population tolérante, je sais qu’elle saura me pardonner pour mon inexpérience et les actes incorrects que j’ai posés à Coyah ».

Par ailleurs, il reconnaît que telle n’a pas été la mission qui l’a été confiée par le président Alpha Condé. « Comme aucune œuvre humaine n’est parfaite, je vous présente, au nom de ma famille, toutes mes excuses. Quant à moi et ma famille, si par inadvertance ou involontairement, quelqu’un m’a causé du tort, je lui pardonne ».


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY