Cour constitutionnelle: Le Vice-Président « recadre » le Greffier en chef

L’incompréhension persiste toujours dans la crise qui plombe la cour constitutionnelle. Quelques heures seulement après le refus du Greffier en chef de délivrer l’expédition de l’arrêt RI/001 du 12 septembre 2018 au motif qu’il n’a pas pris part aux débats, le vice-président de la cour, président déclaré par interim a vigoureusement réagi à la lettre du patron du Greffe

Dans sa lettre réponse (ci-dessous), Mohamed Lamine Bangoura se dit très suspris de la réaction de Me Daye Kaba. Lisez plutôt!

L’élection d’un nouveau président annoncée demain par les frondeurs est finalement reportée à une date ultérieure

LEAVE A REPLY