Contribution/Pandémie du COVID-19: A l’épreuve de la maladie! (Par Alya Ousmane Camara)

0
419

J’ai peur de la créature et je néglige le créateur!

Il a fallu que la cloche des angoisses retentisse (à l’empire du milieu, Zhongguo -Wuhan), à travers Corona virus pour que l’on se souvienne du créateur. Cet état de fait n’est qu’une suite logique du blocage humain face à l’épreuve de la vie car dès que l’homme manque d’explication il se rappelle de son créateur.

Fallait il attendre l’arrivée de cette petite créature, Virus du latin « Uirus » qui veut dire venin ou poison pour mieux cogiter sur la force du créateur ?

Ce venin du mal est un infra minuscule poison qui me fait poser mille (1000) interrogations divergentes sans réponse.

D’aucuns pensent que l’humanité aurait apostasié la religion monothéiste pour mériter un tel sort, d’autres croient en une volonté humaine de distribution volontaire de ce venin pour l’heure sans remède. Chacun y va de son commentaire parfois infondé et insoutenable.

I-) MA SOLUTION FACE AU FLÉAU :

La recherche de la solution étant plus nécessaire que la recherche des causes , concentrons nos efforts à présent sur le dernier cas.

Et si le livre d’ALAIN PEYREFITTE était une prédiction non explicite de ce dangereux virus qui fait trembler le monde ?

En effet, en 1973 Alain PEYREFITTE , le célèbre auteur de : ‘’Quand la Chine s’éveillera…le monde tremblera ‘’ avait dirigé la mission d’étude la plus longue et la plus approfondie qu’une délégation parlementaire occidentale ait effectuée en Chine populaire depuis la Révolution Maoïste, bien sûr, sous les auspices du 1er Ministre d’alors Chou En-Laï.

Un géant ne s’éveille t-il pas avec ses avantages et ses inconvénients ? La Chine devenue l’épicentre du monde moderne, Il serait aberrant voir illogique que ce véritable Etat continent doublé de l’Atelier du monde nous fabrique la plupart de nos biens de consommation sans nous fournir en même temps les enjeux (ce qu’on peut gagner ou perdre) liés à cette fabrication , c’est pourquoi cet éveil maladif de la Chine a contaminé le monde.

Que la cause soit d’origine humaine, animale, religieuse (divine) ou scientifique, l’urgence ne réside pas là, elle se trouve beaucoup plus dans la recherche des solutions pouvant sauver l’humanité de cet avorton de virus aux dégâts désastreux parce que trop de raisons tue la raison, que chacune des personnes physiques ou morales garde son assentiment afin de prendre le dessus sur ce mal en transformant les arguments en conseils et les conseils en pratique barrière pour une éradication réussie de Covid-19.

Oui c’est vrai que le monde est habitué à l’importation de milliards de marchandises emballées en provenance de la Chine mais jamais l’importation d’une si petite marchandise invisible sans emballage avec zéro coût d’acquisition et sans frais de dédouanement qui nous fait trembler aussi fortement.

L’humanité n’a t-elle pas plus peur de la créature que le créateur ?

La Chine avec cette chimère chimique, nous prouve cela avec l’immobilisme total du monde fermant ainsi les portes de tous les lieux de loisirs, de toutes les bêtises inimaginables, mais aussi les lieux de culte les plus sacrés pour se consacrer au repos et à la méditation nous permettant jadis d’exorciser le mal.

II-) LE VÉRITABLE TREMBLEMENT :

Qu’est-ce qui a autant fait trembler le monde comme Covid-19 auparavant avec une telle envergure médiatique ?

Qu’est-ce qui a pu faire trembler le monde avec la fermeture des lieux saints : la Mecque et le Vatican en passant par Jérusalem?

Le monde n’est-il pas entrain de trembler avec ce maudit virus?

Plus qu’une réalité, ce fait est un indéniable postulat qui crève nos yeux.

Cette pandémie de notre époque doit être une grande lessive de la société mondiale, le grand décapage des cerveaux. Si nous ne pouvons pas changer les choses, telle que la nature nous l’impose, il faut que nous les changions de manière dont nous pouvons en être heureux.

Si la Chine a sinisé le Corona Virus de par sa discipline, nous autres, devrons l’africaniser de par notre capacité d’anticipation et de respect religieux des barrières sanitaires.

Nous devons acclimater les modèles de réussite des autres pays victimes de ce mal pour un réel devisement du monde par Corona Virus.

Une pareille société n’a-t-elle jamais existé ?

Peut elle exister ?

III- LE COVID-19 ET NOTRE ECONOMIE :

Prions Dieu pour que ce virus ne s’enracine dans les pays pauvres comme chez nous car force est de reconnaître que dans ces dernières décennies, la politique a remplacé en Afrique la production aux conséquences dramatiques pour l’économie déjà exsangue pour le peuple et même pour l’Etat. Au lieu que la santé de notre économie se mesure à la solidité et la stabilité de notre monnaie, elle ne fait que s’étioler au grand dam des populations suffisamment ravagées par les maladies comme le paludisme, le choléra, la rougeole, la poliomyélite, les MST/VIH et récemment Ebola (2013-2016).

IV-) L’EFFET DE LA CLOCHE DES LARMES :

Pourquoi la cloche des larmes ne retentit pas dans un monde où les dirigeants ne se contentent pas seulement d’acheter les consciences, mais ils achètent aussi les ventres de leurs sujets ?

Comme notre habitude de vivre des miettes du système mondial (chapardages et trafics de toutes sortes) ne suffisait pas, nous voici désormais accroupis sous leur reste de pandémie importée sans visas ni passeports. J’ai pitié de mon continent auparavant confronté aux pénuries réelles d’eau, de soins médicaux, de routes et d’électricité. Comme si cela ne suffisait pas encore, maintenant c’est la pénurie de masques chirurgicaux (bavettes), d’eau chlorée, de respirateurs et d’épidémiologistes ou d’autres médecins appropriés pour assurer sa prise en charge face à une guerre sanitaire déclarée à l’humanité depuis quatre (4) mois maintenant, quand bien même que nos traditionnels pourvoyeurs sont aussi durement éprouvés par ce même phénomène invisible.

La cloche des larmes n’a t-il pas sonné pour les pauvres?

Pourquoi cette pandémie ne survient qu’au moment où le monde est asphyxié par les dirigeants ou plutôt ceux qui jouent ce rôle, sont devenus les premiers brigands des pauvres habitants de notre planète ?

N’est ce pas que le monde est entrain de subir une véritable catastrophe sinusoïdale ayant les pays industrialisés à sa crête et les pays les moins avancés dans son creux ?

À l’analyse des choses, jamais l’ensemble des Lauréats des différents prix Nobel de la médecine n’aurait imaginé que les grandes puissances seraient à la place du mieux être, des fournisseurs par excellence d’une épidémie aux conséquences affreuses vers les pays en développement.

Alors qu’on attendait l’augmentation des traditionnelles aides au développement à travers les Fonds Européens de développement (FED) , l’assistance des États-Unis vers l’Afrique, les fonds chinois pour le développement, l’assistance du PNUD c’est plutôt une épidémie (made in China via Wuhan) qu’on nous a distribué cette fois ci.

Faut-il rappeler à nos injecteurs de fonds et d’assistance technique que : quelques soit la nécessité d’un mendiant, il n’a pas besoin des étincelles dans ses mains comme offrande

V-) LA MÉTHODE D’ANTICIPATION :

Loin de vouloir être fataliste ou éleveur des oiseaux de mauvaises augures, nous sommes désormais face à l’impérieuse nécessité de se préparer de manière cyclique face à une autre pandémie dans un quinquennat au moins et une décennie au plus, selon une récente étude, l’humanité a connu l’existence des virus suivants : Hendra- 2014/ H5N1 -1997 / Nipah -1998 /SARS -2002/ H1N1-2009 / MERS -2013/ Ebola (2013-2016) / nCoV 19 ou Corona virus-(Déc 2019-2020).

Je fonde un grand espoir sur la bienveillance des dirigeants du monde, des grands scientifiques, chercheurs épidémiologiques et Analystes du monde de bien vouloir anticiper sur la venue prochaine d’une autre épidémie, cela relève tout simplement de la science qui, elle même est faite d’hypothèses sans lesquelles, elle ne pourrait exister encore moins évoluer.

Face à cette urgence que nous impose le nouvel ordre sanitaire mondial, qui, en plus des pertes en vies humaines, nous végète dans une situation économique les plus frileuses.

D’une chose, l’on doit pouvoir tirer d’autres éléments, c’est pourquoi, l’humanité toute entière doit se poser un certain nombre de questions face à son inertie aveugle, voyons entre autres :

Pourquoi sommes nous amorphes face aux nombreuses injustices faites aux minorités religieuses et ethniques, face à l’exploitation des migrants ou autres démunis qui meurent de pénurie d’eau ou de famine ?

Pourquoi l’humanité ne s’indigne t-elle pas face à l’injustice que connaisse certains pauvres à travers le monde ?

Que faisons-nous des nombreuses et innocentes victimes issues des bêtises ou bavures de certaines puissances occidentales vis à vis des pays opprimés ?

Que faisons-nous pour retrouver les bourreaux des innocentes personnes arrachées à l’affection de leurs parents lors de nombreux soubresauts ou échauffourées provoqués par des bavures policières ou d’autres partout dans le monde ?

De ce qui précède, je remarque que l’on est beaucoup plus offusqué par ce que dame nature nous cause à travers les maladies et autres calamités plutôt que ce que nous nous fassions nous-mêmes .

Comment pouvons nous imaginer que le monde pouvait être immobilisé par un si petit être de Corona virus avec son corollaire de décès pondéré de funeste covid élevé à la puissance 19 ?

Chers concitoyens, certes nous devons avoir peur, pleurer nos morts (Heureusement que mon pays n’a pas encore connu de décès) mais nous ne devons pas le faire jusqu’à croire que celui qui a donné la vie n’a pas droit de retirer celle ci; nous devons plutôt gémir, se lamenter face à la mort de nombreux innocents qui tombent à travers la famine, sous l’effet des balles ou du moins des injustices causées par leurs semblables (êtres humains) car celui qui n’a pas fini de corriger ses propres erreurs, n’a pas le droit de bannir l’œuvre surnaturelle.

VI-) LA LOGIQUE DU COMBAT :

Aussi, le monde craignant l’ordre établit par l’arbitre suprême de l’univers ne coule jamais les larmes infamantes crevant les yeux aux allures larmoyantes .

En définitive, j’interpelle le directoire africain des décideurs d’œuvrer beaucoup plus dans l’édification des infrastructures modernes comprenant des services des urgences, des blocs opératoires ultra-sophistiqués dotés d’équipements de pointe, des cliniques et laboratoires performants qui réduiront de façon considérable, la demande actuellement très forte et coûteuse en soins primaires et secondaires de santé dans des structures étrangères de référence, et accroître ainsi l’accès d’un plus grand nombre d’africains, à des traitements de qualité sur place et contenir les prises en charge des nouveaux fléaux épidémiologiques ou pandémiques.

Même s’il est scientifiquement difficile de prouver que cette pandémie est fille de la transgression des règles et principes religieux, l’idéal serait de retenir que le respect des règles religieuses et humanitaires de la vie nous permet de rendre le monde en un excellent havre de paix et ce comportement adoucit également le cœur des êtres humains.

Pour conclure, sachons que :

1) Pour lutter contre une pandémie, il faut se mobiliser ensemble ;

2) « Quand on cède à la peur du mal, on ressent déjà le mal de la peur » Beaumarchais

3) Attention aux rumeurs des réseaux sociaux et suivons les conseils des spécialistes en la matière ;

4) La sagesse humaine ayant pour source la crainte de Dieu, consacrons nos temps de pause en la prière du tout puissant seigneur.

Être contaminé ne signifie pas être condamné, ne stigmatisons pas nos frères et sœurs déclarés positifs .

Puisse Dieu le tout puissant et détenteur de toutes les solutions inextricables et absconses nous protéger de cette pandémie et nous aider à découvrir son remède.

Que Dieu protège nos frères et sœurs en Europe, en Amérique, en Asie et partout ailleurs dans le monde.

Paix à l’âme de toutes les personnes décédées sous les affres de Covid-19. Âmine

Je vous remercie…


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY