Contrat de performance EDG: Dansa Kourouma, pdt du CNOCSG tance proprement Veolia

Érigée par décret présidentiel en une société publique anonyme, avec un conseil d’administration sous la tutelle technique du ministère de l’énergie et celle financière du ministère de l’économie et des finances.
Pour le président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne.cet acte du président de la République est la réponse appropriée à l’incapacité de Veolia de fournir le courant électrique aux guinéens.

« Ce n’est pas la première fois que EDG soit érigée en EPA, normalement même au moment que Veolia était en train de gérer il devrait avoir un conseil d’administration géré par les guinéens pour la gestion technique de la société, orienter, impulser et veiller à la bonne gouvernance de la société. Donc que ça soit maintenant ou au début du contrat de Veolia un conseil d’administration est une nécessité pour une société aussi importante que EDG » a commenté Dansa KOUROUMA.

Poursuivant l’activiste de la société civile a mis en exergue, selon ses propres mots, l’incompétence de la société Veolia à mettre en œuvre plusieurs points des clauses du contrat signé. « Il y’a beaucoup de clauses du contrat qui n’ont pas été respectées par Veolia, une évaluation s’est tenue par un expert indépendant choisit par la Banque mondiale pour évaluer la prestation de la société en Guinée et c’est autour d’un taux de satisfaction inférieur à 40%. L’informatisation du système, mais aussi le dispatching national était des éléments très importants dans le contrat qui n’ont pas été exécutés par Veolia au moment de l’évaluation » relève Dr Dansa

« En plus le contrat de Veolia arrive à terme en septembre de cette année donc le décret du président est venu anticipé tous ce qui peut être un obstacle à la fourniture de l’électricité au niveau de la population guinéenne, c’est dans ce sens que le décret a été pris. Après évaluation de ladite société, ce contrat ne peut pas être reconduit parce qu’il y’a un problème de performance » conclu docteur Dansa KOUROUMA président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne CNOSCG

Pour rappel ce conseil d’administration mis en place hier par décret est présidé par le ministre conseiller principal à la présidence BAH Ousmane

LEAVE A REPLY