Consultations nationales : le BOC se désolidarise du FNDC et récuse Abdourahamane Sanoh

0
234

Alors que le FNDC front opposé à tout changement constitutionnel a décidé de ne pas répondre à l’invitation du premier ministre pour se faire consulter sur les préoccupations de l’heure notamment les législatives et une nouvelle constitution, certains de ses membres ont fait fi à cette position. C’est le cas du bloc de l’opposition constructive. Ils sont entre autres RRD, UMP et ADC BOC à composer cette frange de l’opposition guinéenne

Selon son porte-parole au sortir de la rencontre avec Ibrahima Kassory Fofana, le BOC n’a pas évoqué les questions politiques comme cela a été défini comme dans le front. Par contre, réagi Ibrahima Sory Diallo, ‘’Nous étions surpris de voir que la lettre réponse adressée au Premier ministre par rapport à la participation au nom des partis politiques était adressée à M. Abdourahamane Sanoh, qui ne peut pas parler en lieu et place des partis politiques s’il s’agit de questions politiques, donc on s’est désolidarisé de cette position car nos bases ont décidé qu’on puisse répondre à l’appel du premier ministre’’ a réagi le président de l’ADC BOC.

Sur le principal sujet au cœur de cette consultation sociopolitique à savoir un éventuel troisième mandat et une nouvelle constitution, le BOC a réitéré ‘’qu’on en parle pas, la question liée aussi à la constitution on en discute pas aussi en étant déjà membres du FNDC. Mais nous sommes venus l’écouter et nous l’avions écouté et dans notre mémorandum nous allons détailler nos positionnements. Et il (le premier ministre) va rendre compte à qui de droit’’ a renchérit le Dr. Ibrahima Sory DIALLO du bloc de l’opposition constructive. Comment le front va-t-il s’y prendre ? Wait and see

LEAVE A REPLY