Consultations nationales : Alpha Ibrahima Sylla Bah (PGRP) appelle au respect de l’actuelle constitution

0
320

Les consultations entre le premier ministre et les acteurs sociopolitiques se poursuivent. Dans son agenda du mardi 17 septembre, Dr Ibrahima Kassory Fofana a reçu entre autres les présidents du PTS et du PGRP. Respectivement Mamadi Diawara et Alpha Ibrahima Sylla Bah.

Au sortir de cette audience, le président du parti guinéen pour la renaissance et le progrès a déclaré avoir réitéré sa position. Celle de rester conforme l’actuelle constitution. ‘’Nous l’avions dit qu’en tant que parti politique nous respectons nos lois et la constitution qui a régie le pays pendant ces dernières années, parce que tout ce qu’on a fait au nom de la Guinée c’est sur la base de cette constitution donc nous respecterons à la lettre cette constitution. En ce qui concerne l’opportunité d’une nouvelle constitution nous lui avions dit que nous respectons les pouvoirs que confère la constitution actuelle nous respectons cela et que nous attendons de voir en terme clair et précis quels sont les amendements qu’on veut apporter, et quels sont les ajouts qu’on veut y apporter à cette nouvelle constitution. C’est sur cette base que nous nous prononcerons’’  a expliqué honorable Alpha Ibrahima Sylla BAH du PGRP (parti d’opposition)

Sur le sujet relatif aux législatives, Alpha Ibrahima Sylla BAH répond en ces termes ‘’nous l’avions dit en substance que toutes ces dernières années les guerres que l’Afrique a connues et ailleurs aussi sont le résultat en général d’élections qui sont bâclées, mal préparées ou encore d’élections ou il y’a une volonté exprimée par l’achat de consciences et de refus de dialogue entre les parties concernées. Et nous l’avions demandé de tout faire pour nous éviter cela, parce-que la Guinée a besoin de paix’’ a fait remarquer le président du PGRP

Il faut rappeler que la CENI, en rang dispersé, a proposé la date du 28 décembre pour la tenue de ces législatives

LEAVE A REPLY