Changement constitutionnel en Guinée : la réplique d’Alpha Condé à la France

0
106

Il n’y a désormais aucun doute, le président guinéen serait foncièrement dans la logique de s’offrir un nouveau mandat à l’issue des deux consacrés par l’actuelle constitution. Pour y parvenir, Alpha Condé n’entend pas ménager ceux qui s’opposent à son projet de changement de constitution. Qu’ils soient (ces opposants) nationaux qu’internationaux.

C’est pourquoi, il n’a pas manqué de répondre sèchement à la France dont le ministre européen aux affaires étrangères Jean Yves Le Drian a récemment indiqué une position favorable aux anti nouvelle constitution. Interrogé par deux journalistes de France 24 et RFI en marge du 33ème sommet de l’UA à Addis-Abeba, le Chef de l’Etat guinéen s’est montré intraitable sur la prise de position de la France. ‘’Yves Le Drian n’a pas été en Guinée (sic), il ne connait pas les problèmes de la population’’ a tout d’abord réagi avant de se prononcer sur ce que les journalistes qualifient d’injustice de la France vis-à-vis de la Guinée ‘’je ne juge pas la France ni rien, moi je n’ai pas été élu par la France, ni par quelqu’un d’autre, j’ai été élu par les guinéens, la Guinée a une tradition d’indépendance depuis 58, la Guinée a l’habitude de prendre ses décisions, moi j’ai de bons rapports avec le gouvernement français, la Guinée a de bons rapports, je m’occupe de ce que le peuple de Guinée pense et de ce que le peuple de Guinée décide. Si le peuple de Guinée dit non au référendum, je m’incline, s’il dit oui je l’applique, je n’ai pas à juger le comportement d’un autre pays, moi je ne juge pas ce qui se passe en France, moi je juge ce qui se passe en Guinée’’

La France pourra-t-elle influencer le cours des choses en Guinée dans les prochains mois ? La question est entière


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY