Ce qui rend difficile le statut d’opposant sous Alpha Condé, selon Fodé Mohamed Soumah

Le président de la Génération citoyenne –GéCi- Fodé Mohamed Soumah était l’invité de nos confrères de Sabari FM dans l’émission comprendre l’actualité. Pendant une heure, le leader de la GéCi a réagi aux questions de l’heure. A la question de savoir s’il était difficile d’être opposant d’Alpha Condé, Fodé Mohamed Soumah tranche

‘’Absolument, c’est très difficile financièrement parce que la politique coûte très chère dans ce pays, c’est difficile pour la GéCi qui est absente des institutions, c’est difficile aussi d’avoir une certaine résonance lorsque vous n’aviez pas le sens de la départie, c’est difficile de se faire écouter par des gens qui ont faim, par des gens qui sont en colère, qui sont frustrés, qui cherchent la pitance quotidienne, c’est difficile d’être crédible lorsque vous aviez des politiques qui ne pensent qu’à eux, c’est difficile de voir l’immensité du gâchis de nos ressources, de nos revenus et de voir aussi cette impunité à ciel ouvert’’ a-t-il commenté

Fodé Mohamed Soumah s’est révélé aux guinéens en 2010 en se portant candidat à la présidentielle de 2010. Après un échec cuisant au premier tour, il s’allie avec Cellou Dalein sans succès. Quelques mois avant la présidentielle de 2015, il rejoint la mouvance présidentielle qu’il quitte également en septembre 2018 pour retourner dans l’opposition

LEAVE A REPLY