CAN2019: Le Syli tâtonne face aux Bareas de Madagascar

Et si c’est une CAN des surprises? Difficile d’être plus éloquent même s’il faut rappeler le principe selon lequel le football se moque parfois des valeurs préétablies. En tout cas, cette deuxième journée a fait douter des équipes jugées favorites dans leur poule

Parmi les équipes mises en échec, la RD Congo battue en début d’après-midi par l’Ouganda 0-2. La Guinée est passée de peu à une première désillusion. Opposé aux Bareas de Madagascar, le Syli national est passé de la joie à la frayeur.

Logiquement ce sont les hommes de Paul Put qui ouvrent le score à la 34eme minute par Sory Kaba. Lancé subtilement dans le dos de la défense par le napolitain Amadou Diawara, le dijonnais s’est défait avec un petit lobe du portier malgache avant de pousser le ballon dans les filets vides. Les guinéens pensaient réussir le plus dur mais c’était sans compter sur les poulains de Dupuis

À la reprise, les guinéens maitrisaient toujours leur sujet jusqu’à la double passivité de la défense qui a fini par céder à deux reprises en moins de six petites minutes (42e et 48e mn). Angoissé, Paul Put lance le prodige Naby Keïta pourtant partit pour ne pas jouer ce premier match. Malgré la rentrée du champion d’Europe c’est plutôt le capitaine Ibrahima Traoré d’aller forcer le destin.

Héritant d’un contre coup raté de la défense adverse à la 68eme minute, le joueur de Borussia Mönchenglabdach s’offre un solitaire avant d’être accrocher par un défenseur malgache revenu sur lui alors qu’il se dirigeait vers un face à face avec le dernier rempart des Bareas. Coup sifflet et l’arbitre indique le point de pénalty. Le bordelais François Kamano s’en charge et par un parfait contre pied remet les pendules à l’heure. Deux buts partout c’est le score final de cette rencontre

Avec cette contreperformance, la Guinée partage la deuxième place avec le Madagascar (un point chacune) derrière le Nigéria (3pts) tombeur du Burundi (0pt)

LEAVE A REPLY