Bras de fer employés – Direction EDG: la fumée blanche en passe de jaillir

On s’achemine tout droit vers un desamorcement de la grève qui plane sur EDG la guinéenne l’électricité. C’est du moins la fumée blanche qui devrait jaillir de l’EDG dans les prochaines heures. En tout cas l’administration générale semble prendre les taureaux par les cornes en s’abstinant de jouer le dur comme cela peut être ailleurs surtout à peu près deux mois de la fin de son contrat de performances. D’autres auraient joués à « rien à perdre » avec une telle échéance

De source proche du dossier, les premiers jours des négociations ont permis d’évacuer certains points. Et à date, renchérit notre source, rien ne devrait bloquer la sortie de crise entre la Direction et les délégués syndicaux. Faut-il d’ailleurs rappeler aucune partie surtout pas la clientèle à bout de souffle dans la réception du courant électrique ne devrait se plaire dans cette situation. Donc, place à la raison

Pour petit rappel, les employés dans un préavis de grève adressé à l’administration exigent entre autres, l’arrêt immédiat de tous ces recrutements qu’ils qualifient de fantaisistes, le renvoie des nouvelles recrues, le redéploiement des moyens de locomotion aux unités opérationnelles d’EDG, le paiement immédiat des 40% d’augmentation salariale, la mise en place immédiate d’un programme d’évaluation et de formation du personnel guinéen trouvé en fonction en vue d’un redéploiement basé sur les profils et les compétences conformément aux clauses du contrat de gestion, la diffusion des documents de gestion de l’EDG à l’interne, la mise en place des structures fonctionnelles, la définition d’un plan de carrière pour tout le personnel, la mise en place d’un système d’avancement automatique en classe, avec rétroactivité, pour chaque employé ayant totalisé quatre (4) ans sans évolution en grade

L’administration n’a de souci que le bien être de ses employés pour un meilleur service aux consommateurs, a rappelé un responsable de Direction

LEAVE A REPLY