Baisse du prix du carburant à la pompe ou le cadeau de noël du gouvernement

Le 30 juin dernier aux lendemains de sa nomination à la primature comme chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana a procédé au réajustement à la hausse du prix des produits pétroliers à dix mille initialement négociables à huit mille. La suite, on la connait. Une grogne sociale pour exiger du gouvernement à reconsidérer sa décision. En vain

Six mois plus tard il décide enfin de réduire le prix du carburant à 9.500 GNF soit une réduction de 500 francs guinéens. Plus qu’un cadeau de noël, c’est une véritable poudre aux yeux, réagissent les citoyens d’autant que le gouvernement n’a nullement la maîtrise du prix dans les marchés qui flambe selon la volonté des commerçants

Cette annonce qui n’est pas encore rendue officielle a été décidée ce jeudi en marge du conseil hebdomadaire des ministres

LEAVE A REPLY