Amnistie à l’ancien bureau de la FGF, Amadou Diaby est-il le gros perdant?

Suspendu pour 7 ans dont fermes les cinq premières de toute activité liée au football, Amadou Diaby devrait avoir mal à la tête partout où il se trouve actuellement en apprenant l’amnistie générale accordée aux trois responsables du bureau précédent de la Feguifoot en maille avec la justice

Il s’agit du président Salifou Camara Super V, du secrétaire général Ibrahima Blasco Barry et le comptable Morthon Soumah. Une décision prise ce mardi 12 novembre par le président Antonio Souaré en marge du 60eme anniversaire de la fédération guinéenne de football

Il faut rappeler que Amadou Diaby a été le chef de file des frondeurs qui ont réussi à faire tomber l’équipe de Super V. Consécutivement, il contribue à l’élection d’Antonio Souaré en 2017 avant de tomber en disgrâce avec le patron de la fédé pour faits de « corruption » et de « racket ». Apprendre l’acquittement de ses trois « ennemis », le vice-président suspendu n’est-il pas le gros perdant? C’est toute la question

 

LEAVE A REPLY