Amadou Damaro aux coordinations régionales « il y a une nette différence entre les sages et les vieux »

0
158

Le président de l’Assemblée nationale a rencontré les chefs coutumiers hier mardi 26 janvier 2021.

Honorable Amadou Damaro Camara est revenu sur l’initiative qui a poussé son institution à prendre une résolution relative aux coordinations régionales. « Une résolution n’est pas une loi. Une résolution interpelle. La résolution attire l’attention. Une résolution exprime une inquiétude et invite à quelque chose. Et je crois que l’Assemblée Nationale est bien dans son rôle en s’inquiétant des tournures que certaines relations dans le pays prenaient. Autre motivation de l’Assemblée Nationale à prendre la résolution, c’est l’autorité de l’État. L’autorité de l’État, nous avons constaté qu’elle n’est plus du tout respectée. Le juge ne peut plus appliquer ses décisions de justice si ça ne plaît pas au Sotikemo ou au conseil des sages. Les députés de l’Assemblée Nationale sont issus des familles. Nous avons tous des sages. Nous devons respecter les sages, personne n’est contre les sages. Mais aujourd’hui, dans la pratique, il y a une nette différence entre les sages et les vieux. Il y a des vieux qui sont moins sages » a déclaré le président de l’assemblée nationale

Pour finir, le président de l’Assemblée Nationale a interpellé les sages en ces termes. « Nous voulons vous demander très humblement, on a besoin d’encadrer vos activités. On a besoin que vous nous donniez des idées. Nous, notre idée c’est quoi ? On ne veut pas d’organisation basée sur la langue. On veut avoir quatre interlocuteurs. On doit avoir des interlocuteurs dans toutes les quatre régions pour régler les problèmes à la base. On ne peut faire face à toutes les organisations… il y a tellement de sous-groupes éparpillés partout, que personne ne peut s’en sortir » a regretté Amadou Damaro Camaa