Grande muette: Alpha Condé requinque la troupe et envoie des piques à certains pays

0
233

Le chef de l’Etat Alpha Condé a effectué une visite le vendredi 30 octobre dans certaines casernes de Conakry. Histoire de les féliciter et requinquer le moral après d’énormes pertes en leur sein lors des violences post-électorales. Il n’a pas manqué d’envoyer des piques à certains États sans les nominer qui seraient jaloux de l’armée guinéenne. Voici un extrait de son passage au camp Alpha Yaya Diallo diffusé sur la télévision nationale

« Vous savez que la réforme a été très douloureuse mais qui fait qu’aujourd’hui l’armée guinéenne est très respectée. Vous savez après l’indépendance nous sommes intervenus dans beaucoup de pays, nous avons aidés à la libération de la Guinée Bissau, Léopold ville, au Mozambique et en Angola. Nous ne sommes pas un pays de désert mais lorsque Idriss Deby a décidé de quitter Kidal comme disait Sekou Touré le Mali et la Guinée c’est deux poumons dans un même corps bien que nous ne soyons pas du désert nous avions été à Kidal pour remplacer les forces de Idriss Deby et il dit que c’est tournant mais depuis 2014 aucun pays ne veut nous remplacer et ça fait au moins cinq bataillons donc nous sommes fiers de l’armée guinéenne, de votre professionnalisme. C’est vrai que nous avons beaucoup de choses à faire encore, il faut qu’on remplace totalement notre aviation, notre marine nationale. Concernant le génie civil nous avons commandé des machines qui peuvent faire des briques et faire construire des maisons par le génie militaire avec un coût moins cher. Nous avons une totale confiance à l’armée, nous allons améliorer les camps parce que les contrats qui ont été passés sont des contrats leonais. Lorsque je suis parti pour la fête de l’indépendance à N’Zerekoré, il y a eu des événements les populations se refugiaient au camp, je les ai demandé est-ce qu’il y a deux ans, vous vous serez réfugié au camp, ils disent jamais donc ça montre le changement de la population à l’égard de l’armée. Depuis quelques temps la population a confiance à l’armée, le peuple guinéen se reconnaît dans l’armée, aujourd’hui on peut dire que l’armée guinéenne est l’armée du peuple qui techniquement à la hauteur, nous tenons à notre indépendance, nous tenons à notre souveraineté, nous n’acceptons pas les leçons des autres pays, nous n’avons pas besoin de l’avis des autres pays, le seul avis qui compte c’est l’avis du peuple guinéen…donc ne soyez pas surpris du comportement de certains pays mais ça n’a pas d’importance, nous allons continuer à développer la Guinée et s’il plait à Dieu la Guinée d’ici quelques sera la deuxième puissance après le Nigéria. C’est ça qui ne plaît pas à tout le monde mais je compte sur vous »

Du camp Alpha Yaya Diallo, le numéro 1 guinéen s’est rendu successivement à la CMIS à Camayenne et à l’état major de la gendarmerie nationale

LEAVE A REPLY