Affaire poulets pourris : le ministre du commerce Boubacar Barry décline la responsabilité de son département

0
316

Incroyable mais vrai, des guinéens sans scrupule se sont rués sur le dépotoir de Concasseur pour s’y approvisionner en poulets importés. Pire, les consommer et les revendre aux populations à des vils prix. L’unité à 5 000 GNF sur place et à 10 000 GNF sur le marché alors que le poulet importé se négocie à 25 000 GNF voir 30 000 GNF. Tenez bien, des poulets pourris. Donc, impropres à la consommation récemment saisis par les services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé

Pourtant, ces produits devraient être incinérés après leur saisine. Joint par nos confrères de la radio Espace FM, le ministre du commerce Boubacar Barry ‘’big up’’ a décliné toute la responsabilité de son département. ‘’Je suis autant surpris que vous que ces poulets se retrouvent sur le marché après leur dépôt à la décharge de la Minière pourtant ils devraient être incinérés selon une disposition réglementaire, tout produit impropre à la consommation doit être automatiquement incinéré, la responsabilité de mon département n’est nullement engagée même s’il faut noter qu’il y a une complémentarité entre les trois structures de contrôle des ministères du commerce, de la pêche et celui de l’élevage’’ a-t-il réagi tout en précisant que ce cas précis, le ministère de l’Élevage pourrait mieux s’expliquer

Face à cette triste réalité à laquelle se livrent les riverains de la décharge à la recherche de quoi se nourrir, le ministre du commerce semble compter sur l’apport des autorités de la ville de Conakry. ‘’Nous allons saisir le gouverneur de la ville pour interdire l’accès au dépotoir de concasseur aux populations qui y viennent très souvent à la recherche des produits pourtant impropres à la consommation’’ a déclaré Boubacar Barry  »Big up »


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY